top

VINEXPO HONG KONG MAI 2012

Un voyage privé à Hong Kong m’a donné l’occasion de connaître le « Vinexpo asiatique ». Il a fallu montrer « patte blanche » pour obtenir un visa d’entrée. En effet, elle n’est réservée qu’aux personnes ayant une activité avec le sud est asiatique. Je ne sais si c’est cette condition qui est à l’origine d’une affluence bien moindre qu’à Bordeaux où le manque d’intérêt des américains pour ce salon. L’avantage, on circule mieux dans les allées et les stands sont plus accessibles.
Pour autant le choix de Hong Kong offre de multiples avantages et est le lieu idéal pour les « Vinexpo année paire ». Le Hong Kong Convention & Exhibition Centre dans le quartier de Wan Chai où se tient le salon est magnifiquement placé face à Kowloon. Il s’avance dans la mer telle une proue de navire. Pour l’admirer, il suffit de prendre le ferry de Kowloon, choisissez la nuit car si le jour la vue est impressionnante, la nuit, elle est magique. Laissez le MTR (métro) pour les blasés. Personnellement je n’arrive pas à m’y résoudre, bien que ce soit plus rapide. J’ai la nostalgie de la traversée de Victoria Harbour en ferry que j’ai effectuée pour la première fois en 1970. La vue a quelque peu changée depuis, mais elle est toujours aussi impressionnante.

AGOE VINEXPO VUE DU FERRY

N’étant pas dans le négoce du vin, je vinifie les vins du Château Haute Faucherie, domaine familial, Vinexpo ne représente pas un intérêt direct pour moi. Pour autant, la fréquentation de Vinexpo permet une vision plus élargie du monde vinicole en percevant l’évolution de la consommation. Mon but est essentiellement de rencontrer les amis qui exposent et de connaître leur intérêt dans cette exposition. C’est aussi l’occasion de comparer les vins produits un peu partout dans le monde. Pour durer, il ne faut pas rester le nez plongé dans le verre à dégustation telle l’autruche.

AGOE BERNADETTE GUIGAL AGOE BERNADETTE, MARCEL ET PHILIPPE
Pendant que Marcel et Philippe sont en négociation,
je déguste avec Bernadette un Château d'Ampuis 2008
Réunis avec une bouteille de Doriane 2011

Outre la rencontre de quelques amis exposants, j’ai eu l’occasion de déguster quelques vins chinois, Ils sont pleins de promesse, encore sous l’emprise sylvestre qui étouffe complètement leur originalité. Ce sont des vins un peu trop stéréotypés par manque d’expression « sui generis ». Mais je suis persuadé que dans quelques années des dégustateurs avisés leurs trouveront de grandes qualités qu’ils posséderont certainement !

AGOE CAROLINE PARENT AGOE FRED
Caroline Parent mène sa propre entreprise de vins
le Richebourg de ses parents
Fred du Domaine de l'Ecu associé à Guy orfèvre en biodynamie