top

Mercredi 9 juin 2010 - Dîner au Chalet du Parc, 2 Rue de Concy 91330 Yerres

Grâce à Martine et Alain Dubreuil, nous avons renoué avec la tradition des dîners terrasses de juin. Un vrai dîner terrase dans un lieu idéal pour ce genre de soirée que Dame Nature a quelque peu contesté en nous imposant un temps de dîner...couvert. Mais Philippe Detourbe en grand professionnel a su contourner le temps maussade en nous organisant au moins l'apéritif sous la tente. Organiser une soirée à environ 25 km de Paris est une gageure, car en semaine les parisiens préfèrent rester intra-muros. Mais le renom de cet établissement situé dans le beau parc Caillebotte et la cuisine de Philippe Detourbe ont eu raison des réticences casanières de nos amis parisiens. Par ailleurs le menu concocté par Martine et Alain avait de quoi attirer notre curiosité gustative.

Les amuse-gueule ont été servis avec le Champagne brut de Gill Brest aux arômes légèrement toastés sur une mousse persistante

AGOE Martine et Alain

Nos gentils organisateurs

 

AGOE La tente se remplit

La tente se remplit

AGOE Apéritif sous la tente

Apéritif sous la tente

AGOE Un toast pour les organisateurs

Restons couverts !

 

AGOE Le Champagne réchauffe ?

Le champagne réchauffe ?

AGOE On parle du temps ?

On parle du temps ?

AGOE 2 courageux en chemisette

Christophe et Claude en chemisette

AGOE Qui écoutent-ils ?

Qui écoutent-ils ?

AGOE Philippe Detourbe qui a tenu absolument à nous rencontrer

Philippe DETOURBE !

En effet, Philippe Detourbe a tenu absolument à être présent et à nous accueillir et bien sûr nous parler de sa cuisine.

Entrée : "Beignets de Langoustines, rémoulade de céleri à la coriandre, caramel Thaï"

Une belle entrée en matière que nous avons accompagné d'un Sancerre "Les Monts Damnés" 2000 de Pascal Cotat. Un vin au sommet de son évolution, parfait compagnon des langoustines très aromatiques

Poisson : "Filets de rouget poêlés, risotto de langues d'oiseaux, compotée de chorizo à l'orange"

Les petites pâtes ont agréablement titillé notre langue déjà émue par le rouget. C'est un Savennières 2005 "Clos de la Bergerie" de Nicolas Joly que nous avons choisi comme partenaire de ce plat encore "osé". La droiture du vin lui a permis un accord très charmeur.

Viande : "Tournedos de jarret de porc au poivre, purée de pomme de terre fumée au bois de hêtre, fricassée de girolles"

Encore une composition très aromatique et "goûtue" avec laquelle il fallait trouver un prétendant puissant. Notre choix se porta sur le Madiran Château Montus 2000 "Cuvée prestige d'Alain Brumont. Bien campé sur ses jarrets, le porc fit face au Madiran avec beaucoup de présence, ce fut une rencontre équilibrée que notre palais apprécia.

Dessert : "Surprise au chocolat, pistache et fruits rouges, glace à la bière cerise".

Habitué aux compositions de Philippe Detourbe, ce ne fut pas une surprise, nous étions au diapason, ce ne fut pas un choc au la ! Encore que ! Un tel dessert ne laisse pas indifférent. Pour cette raison, c'est un Banyuls Rimage 2003 Mise tardive du Domaine Traginer que nous avons choisi pour l'accompagner. 

AGOE Martine et Colette

Martine et Colette

AGOE Noël et Danielle

Noël et Danielle

AGOE Un coin de table

Un coin de table

L'autre coin de table

L'autre coin de table

AGOE Une table animée

Une table animée

Une très belle soirée qui en appelle d'autres sous des cieux plus cléments afin de profiter au mieux de ce site remarquable. Philippe Detourbe nous avait enchanté à l'Ampère, il a récidivé au Parc. Merci à ce Chef qui sait entreprendre et à nos amis Martine et Alain qui ont réussi leur pari : sortir les parisiens de l'enceinte du périphérique et surtout leur donner envie de recommencer.