top

Notre histoire...

Nous sommes dans les années 70. Odette Kahn dirige la Revue du Vin de France (RVF) et Cuisine et Vins de France (CVF). La RVF concerne essentiellement le vin et est destinée plutôt aux professionnels. D’ailleurs de nombreux articles sont rédigés par certains membres de l’Institut National des Appellations d’Origine (INAO).

 

CVF est bien entendu plutôt orienté vers la cuisine bien que le vin soit aussi abordé, surtout dans les accords. Au sein de ces 2 revues, Odette Kahn a créé une association d’amateurs : les Amitiés Gastronomiques Internationales (AGI), qui propose plusieurs dîners annuels et surtout 2 voyages viticoles dont l'un en Bordelais.

Ces voyages attirent environ 150 amateurs de nombreux pays.

 

Odette Kahn et François Theil du Château Poujeaux, Moulis

En 1977, Odette Kahn demande à André Vedel, alors Inspecteur de l’INAO, d’assurer des cours de dégustation au sein de ses revues. André Vedel, considéré comme le pionnier de la dégustation moderne par Emile Peynaud, faisait référence en matière de dégustation. Il a développé entre autres un vocabulaire très précis, imaginé la géométrie de l’équilibre des vins en dégustation et surtout codifié la longueur en bouche, la persistance aromatique intense (P.A.I) mesurée en caudalies.

 

Il faut rendre hommage à Pierre Forgeot de Beaune qui, le premier, a attiré l’attention sur l’intérêt de la P.A.I…

Nous avons été nombreux à suivre avec intérêt ces cours de dégustation, amateurs, sommeliers, cavistes, restaurateurs, dégustateurs….

Stéphane Khemtémourian et André Vedel

En 1980, lorsque Odette Kahn quitte ses revues, la nouvelle direction constitue un comité de dégustation qui réunit sous la houlette d’André Vedel, quelques disciples des cours de dégustation, des sommeliers de renom (les premiers futurs « meilleurs du monde »), des restaurateurs très connus de Paris….

 

Vers la fin de 1981, la RVF change de mains et surtout de style. Elle devient plus proche des amateurs, auxquels sont destinés ses articles. Le comité de dégustation du moment est dissous. Quelque temps plus tard, André Vedel propose à ses membres de fonder une association qui permettrait de poursuivre les cours de dégustation, les dîners, les voyages, dans l’esprit de la RVF et aussi des AGI.

 
L’Association des Gastronomes Œnophiles (AGŒ) naît en 1982. Rapidement, elle s’étoffe des anciens des AGI, des amateurs des 2 revues. Sous la présidence de Stéphane Khemtémourian, l’AGŒ organise depuis cette date un ensemble d'activités régulières : dîners, soirées de dégustation, voyages viticoles, achats groupés de vins, etc…