top

ASSEMBLEE GENERALE 2010

Notre assemblée générale s'est tenue le mercredi 20 janvier 2010 dans le restaurant du Yan's Club 5 avenue Reille 75014 Paris.
Cette assemblée a réuni la plupart des membres qui tenaient à renouveler l'expérience franco-arménienne de la cuisine de Gérard Markarian et des vins de notre cave. Par ailleurs la présence de la soprano Alice Gulipian accompagnée du pianiste Guillaume Martigné a énormément participé à cet engouement pour cette soirée.

Mise en place

La salle

On apprécie

Alice Gulipian et Guillaume Martigner

Alice Gulipian

Guillaume Martigner

La mise en bouche, quelques canapés accompagnés du Champagne Gosset Brut Réserve, a,comme de coutume,été l'occasion d'échanges entre les membres et aussi de présenter les artistes qui allaient animer notre soirée, d'extraits de grands airs d'opéra. Bien entendu le champagne a été lui aussi commenté, ses fines bulles, son effervescence ayant favotisées les débats. Entre la poire et les arômes floraux les avis étaient partagés, mais l'unanimité s'est faite quant à l'élégance du vin.

La jeunesse au rendez-vous

La relève

Nous les reverrons certainement lors d'un autre dîner

Une table animée

L'autre table tout aussi animée

Des échanges plus personnalisés

Ensuite Gérard comme à son habitude nous a préparés des entrées arméniennes : Plaki (haricot), Tarama (sans colorant !), Keufté, Subeurek, Aubergine au yaourt, Poivron rouge grillé, Lahana dolma (feuille de chou farcie), Beureuk à la viande. Pour une telle palette de saveurs et de senteurs il faut un vin très présent avec une structure ferme. Nous avons renouvelé le choix de l'année dernière qui nous avait donné entière satisfaction : Hermitage blanc 06 des Ets E. Guigal. Un vin puissant avec une belle rondeur en bouche, expressif avec des arômes d'infusions, verveine, tilleul. Dans la mesure où l'on passe d'une entrée à l'autre en se servant soi-même au rythme des plats qui passent non loin de notre regard, il est difficile d'analyser les accords avec le vin. Nous sommes restés sur une impression générale, le vin s'exprimait avec beaucoup de présence sur chaque entrée mais cela formait des sensations globales.

Jacqueline à l'écoute d'Alice

Gérard participe même au service

Jean Jacques Jammet à gauche avec ses

Le plat typiquement français fut une réussite totale et étonnante. Gérard quoique seul en cuisine nous a préparé pour plus de 40 personnes des "Filets de boeuf sauce poivre, gratin Dauphinois" qui ont été servis en même temps et à la cuisson parfaite. Il est vrai que Lynn n'a pas perdu de temps pour nous servir. Sur ce plat, nous avons dégusté un Chambolle Musigny 98 de Jacques Frédérique Mugnier et un Château Grand Corbin Despagne 03. Le fruit élégant du pinot et celui plus présent du merlot mâtiné de cabernet franc ont réagi différemment sur le filet de boeuf. Le Chambolle bien évolué s'est présenté avec beaucoup de souplesse et des fruits tirant sur les pâtes d'abricot. Le Grand Corbin Despagne issu de la canicule avec des fruits confits et des tanins plus présents a été plus percutant. Deux accords très différents et très agréables à comparer.

 

Une écoute attentive entre les plats

Le filet de boeuf et le Grand Corbin Despagne

Sans commentaires

Retour en orient avec les desserts : "baklava et sareburma", mais avec un vin du sud ouest : le Pacherenc de Vic Bhil 96 Brumaire d’Alain Brumont. Ton sur ton, miel sur miel, un accord riche, onctueux comme les pâtisseries et le vin. Une finale enjoleuse qu'Alice Gulipian a magnifié de sa voix avec un extrait de Puccini.

Une très belle soirée, avec un accord total entre cuisine franco-arménienne, vins français, airs d'opéra. Un grand merci à Gérard et à Lynn pour nous avoir concoctés une telle cuisine servie avec célérité. Un grand merci à Alice Gulipian et Guillaume Martigné pour nous avoir enchantés avec des airs parfaitement choisis : Musetta dans la Boheme de Puccini
             La valse de Juliette dans Romeo et Juliette de Gounod
             A non credea mirarti,  de la Sonnambula de Bellini
             O mio babbino caro, de Gianni Schicchi de Puccini.

et... KOMITAS

Les 2 vins rouges

Les artistes où Gérard change de

Les 2 vins blancs et les desserts